samedi 3 août 2013

After Earth

RACCORD "After Earth" n'est pas autre chose qu'un conte initiatique dans un environnement de survival / SF. Alors, oui, le scénario et bien mince, et tout ce discours téléphoné sur l'apprentissage des valeurs comme le courage est assez exaspérant. Pour autant, je ne trouve pas que le film firte avec le nanar comme certains l'écrivent. Il y a de réelles qualités esthétiques et Shyamalan fait de louables efforts pour ne pas formater l'ensemble, malgré un budget conséquent. Oui, car j'ai aimé sa façon de filmer, le découpage des... [Lire la suite]
Posté par superjojo83 à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 août 2013

Evasion

    RACCORD Arrivant avec 20 de retard, le face à face Stallone / Schwarzenegger se concrétise enfin mais dans film franchement inégal, hélas. La faute d'abord à un scénario parcouru d'ellipses et d'approximation qui laisse perplexe (le mystérieux personnage du médecin) pour un concept qui lorgne du côté de Prison Break mais sans en avoir la richesse et les ambitions. La faute ensuite, à la réalisation de Mikael Håfström, assez impersonnelle, misant beaucoup sur le décor et les flash-backs. Cependant, on peut mettre au... [Lire la suite]
Posté par superjojo83 à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 3 août 2013

World War Z

      RACCORD  J’en sors. Plutôt déçu. Je ne dirai pas que le film est une purge mais… Bon, c’est du zombie grand public, quoi. Pas de gore, pas de tripes, un scénario qui se contente de balader Brad Pitt à 3 ou 4 coins de la planète, des scènes d’action hyper confuses, filmées avec des caméras enragées… Bref, la misère. Seul le dernier tiers dans le labo relève le niveau, ça et les plans larges d’attaques de zombie à Jérusalem et globalement les CGI. Sinon, l’intro du film (les infos télé qui annonce une... [Lire la suite]
Posté par superjojo83 à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 3 août 2013

La fille du 14 juillet

        RACCORD  Un ovni comique qui amuse et laisse perplexe, aussi. On pense aux Charlots, à Max Pécas, et aussi au Godard des sixties, entre autres... C'est totalement burlesque, parfaitement décousu et transcendé par un montage dynamique qui emporte le tout...Pour autant, il y aussi des moments ou on s'ennuie ferme et ou on se dit que ce festival loufoque est malheureusement limité, comme impuissant à proposer quelque chose de plus consistant. Cependant, il y a un côté pieds nickelés totalement... [Lire la suite]
Posté par superjojo83 à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]