21041625_20130919114531457

RACCORD

Arrivant avec 20 de retard, le face à face Stallone / Schwarzenegger se concrétise enfin mais dans film franchement inégal, hélas. La faute d'abord à un scénario parcouru d'ellipses et d'approximation qui laisse perplexe (le mystérieux personnage du médecin) pour un concept qui lorgne du côté de Prison Break mais sans en avoir la richesse et les ambitions. La faute ensuite, à la réalisation de Mikael Håfström, assez impersonnelle, misant beaucoup sur le décor et les flash-backs. Cependant, on peut mettre au moins à son crédit de ne pas avoir raté le duo très attendu Stallone / Schwarzenegger; en effet, les deux stars sont bien mises en valeurs et leurs scènes ensemble fonctionnent bien même si niveau humour, ce n'est pas la fête. A côté d'eux, si Jim Caviezel fait des étincelles en méchant directeur de prison, les autres seconds rôles semblent anémiques, sans saveur. Pour le reste, c'est un peu laborieux, parfois réussi...(la séquence en cellule d'isolement). Bref, le cahier des charges est rempli mais tout cela manque franchement d'un vrai style cinégénique et on se met à rêver de ce qu'un Mc Tiernan aurait pu faire derrière la caméra (si ce dernier était sorti de prison !!). On attendra un éventuel director's cut en dvd pour peut-être réévaluer tout ça...